Pas de temps à perdre!

Trois semaines après la fin du Sommet d’Istanbul, l’heure est à la restitution, à l’enrichissement des plans et à la prise de contact avec les différents partenaires, alliés et volontaires qui aideront dans la mise en œuvre de la phase 2 de Global PowerShift. Depuis leur retour au pays, les différentes équipes ont eu à partager leurs plans avec différents partenaires afin de recueillir leur avis et soutien. Certains participants ont fait une telle restitution sur les médias afin de porter à l’attention de l’opinion les resultats de ce sommet historique.

Les consultations pour la mise en oeuvre de la phase 2 sont en cours

Les consultations pour la mise en oeuvre de la phase 2 sont en cours

En fin de compte, ce que nous espérons dans les semaines à venir des différentes équipes régionales et nationales, ce sont des plans stratégiques, cohérents et adaptés qui confrontent localement les défis climatiques identifiés. Du soutien aux politiques de zéro carbone à la promotion des solutions alternatives en passant par l’adaptation aux impacts et l’élargissement du mouvement climatique, ces plans se veulent être ambitieux et mobilisateurs à large échelle. Tous auront en commun la volonté d’élever la question climatique au coeur du débat citoyen et de l’agenda politique, particulièrement sur le continent africain où la non-prise en compte du danger que constituent les changements climatiques mine les efforts de développement.

Personnellement, je ne doute pas que si l’énergie, l’engagement et la détermination démontrés à Istanbul demeurent au même niveau – ou mieux sont multipliés – le changement désiré au niveau communautaire, national et international sera atteint d’ici les prochaines années.

La carte mondiale de 350

Découvrez nos campagnes, événements, et groupes locaux sur la carte mondiale de 350!
Lancer la carte

Désinvestir des combustibles fossiles

A travers la campagne de lutte contre les combustibles fossiles, des personnes désinvestissent leurs universités, églises et leurs propres placements des grandes entreprises fossiles qui ruinent notre planète.
Rejoindre