Manifestation géante en faveur du climat à Washington DC!

 

Ce dimanche 17 Février, des dizaines de milliers de manifestants se sont rassemblés à Washington pour appeler Barack Obama à tenir ses engagements et présenter des mesures concrètes en faveur du climat.

Venus de 28 Etats américains, les quelque 30.000 manifestants qui s’étaient rassemblés à quelques encablures de la Maison Blanche entendaient rappeler au Président Obama que « son héritage de 44ème président des Etats-Unis repose sur son action sur le changement climatique ».

« Président Obama, tout le bien que vous avez fait sera balayé par des inondations, par des incendies, par des énormes tempêtes, si vous ne réussissez pas à agir maintenant », a renchéri Van Jones, ancien conseiller de Barack Obama sur les emplois verts.

D’autres  messages à l’endroit du Président américain tels que « s’occuper du changement climatique, c’est notre obligation » ou « les actes sont plus forts que les mots, quel sera ton héritage? » étaient écrits sur des banderoles que brandissaient des jeunes manifestants venus assister à ce rassemblement monstre.

« C’est de loin, de très loin, le plus gros rassemblement sur le climat de l’histoire américaine », a lancé l’écologiste Bill McKibben, devant une foule de manifestants, rassemblés dans le froid sur la colline du Washington Monument, face à la Maison Blanche.

Dans son discours sur l’état de l’Union, devant les élus du Congrès, le président américain avait fixé « un nouvel objectif à l’Amérique: réduire de moitié l’énergie dépensée dans nos maisons et nos entreprises d’ici les 20 prochaines années ». Il a averti qu’en l’absence d’action du Congrès, il agirait par décrets.

« Il s’agit de dire au président que son discours n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd », a déclaré l’actrice canadienne Evangeline Lilly présente à la manifestation.

Peu après son arrivée au pouvoir en 2009, le Président  Obama avait présenté un ambitieux projet de loi visant à réduire les émissions de CO2 du pays, deuxième émetteur de gaz à effet de serre derrière la Chine. Mais il s’était vite heurté à l’hostilité de ses adversaires républicains et avait fait machine arrière.

Ce rassemblement intervient alors que le pays a connu l’an dernier des chaleurs record, des sécheresses historiques, ainsi que l’ouragan Sandy, qui a dévasté plusieurs régions du nord-est des États-Unis.

 

« Libérons-nous des énergies fossiles » (Break Free)

4-15 mai 2016 : une vague mondiale d’actions de masse ciblera les projets fossiles les plus dangereux de la planète afin d’arrêter l’extraction du charbon, du pétrole et du gaz et d’accélérer une transition juste vers une énergie 100 % renouvelable.
Rejoignez-nous