S’impliquer

Voici ce que vous pouvez faire pour contribuer à bâtir un monde sans combustibles fossiles.

Étape 1.
Se tenir au courant

Rejoignez-nous

Rejoignez le mouvement pour le Climat:

Pour résoudre la crise climatique, nous devons lutter pour un monde Zéro Fossile. Inscrivez-vous ici et 350.org vous enverra des informations pour vous impliquer là où vous vivez, soutenir des campagnes locales et mondiales en ligne, ainsi que les dernières nouvelles du mouvement pour le climat.

Inscrivez-vous:

Bonjour !

Nous avons gardé vos coordonnées, cliquez ci-dessous pour continuer.

Ne pas ? Déconnexion

Des millions de personnes prennent des mesures simples et rapides pour la justice climatique : rejoignez-les. Nous autorisez-vous à vous envoyer des emails sur les campagnes, les actus et les actions importantes ?

En soumettant vos informations, vous adhérez à notre politique en matière de confidentialité ainsi qu’à nos conditions de service. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Étape 2.
Trouver un groupe ou une campagne près de chez vous

Pour participer activement au mouvement pour la justice climatique et rencontrer des personnes partageant vos convictions, intégrez un groupe ou une campagne dans votre ville.

Utilisez la carte ci-dessous pour trouver un groupe près de chez vous. Contactez-le et participez à sa prochaine réunion. Ce mouvement est ouvert à tou·te·s et nous avons besoin de tout le monde.

Si vous ne trouvez pas de groupe dans votre région, c’est peut-être le moment d’en créer un vous-même !

Étape 3.
Renforcer vos compétences pour mener campagne

Ressources gratuites pour vos campagnes

Apprenez des techniques et procurez-vous des outils qui vous aideront à surmonter les obstacles et à collaborer avec d’autres personnes.

trainings.350.org

Que vous soyez un·e organisateur·rice chevronné·e ou néophyte, il y a toujours quelque chose à apprendre.

Consultez notre rubrique Formations , vous y trouverez des ressources utiles sur la manière de parler de la crise climatique, la narration numérique, etc.

Campagnes dans votre région

Si vous cherchez d’autres moyens de vous engager, inscrivez-vous à une campagne active.


Océanie

Australie

  • Nos îles, notre maison : les personnes originaires du Détroit de Torres intentent pour la première fois un procès climatique contre le gouvernement fédéral australien au sujet des droits de la personne.
  • NAB : Bank on our future : les banques NAB évaluent présentement leurs politiques pétrolières et gazières, mais elles ne sont pas forcément prêtes à arrêter d’injecter des milliards de dollars dans l’industrie pétrolière et gazière. Inscrivez-vous dès maintenant pour envoyer un message percutant de la part des citoyen·ne·s.
  • Les citoyen·n·es enquêtent : nous dénonçons les magouilles des lobbys de l’industrie fossile, pour que tous ensemble, nous puissions reprendre les rênes de la démocratie qui sont détenues par les pollueurs.

Nouvelle-Zélande

  • Les écoles zéro fossile : tous les enfants d’Aotearoa méritent de respirer de l’air pur sur le chemin pour se rendre à l’école. Plus de 400 000 écoliers à Aotearoa fréquentent des écoles dépendantes des énergies fossiles qui polluent notre air et émettent des gaz à effet de serre responsables de la crise climatique. Signez la pétition pour demander au gouvernement de financer une transition rapide vers une énergie 100 % renouvelable pour toutes les écoles.
  • ACC, Objectif Zéro fossile ! ACC, l’un de nos grands fonds d’investissements publics, consacrent plus de 700 millions de dollars de nos deniers publics pour remplir les poches des entreprises de combustibles fossiles polluants qui nous ont menés consciemment au bord de la catastrophe climatique et menacent à présent de nous faire basculer complètement. ACC doit garantir que l’argent que nous donnons pour aider ceux qui en ont besoin ne va pas renflouer les entreprises des énergies fossiles. C’est à nous qu’il appartient de remettre ACC sur la bonne voie pour que la priorité soit donnée aux populations et à l’environnement et que nos fonds publics servent à créer un avenir plus sain pour chacun·e d’entre nous en arrêtant d’investir dans l’industrie fossile.
  • Énergie domestique : à Aotearoa, seulement 80,5 % de l’énergie pour la production d’électricité provient de sources renouvelables. Nous exigeons une transition rapide et juste vers une énergie 100% renouvelable, car nous ne pouvons plus dépendre des combustibles polluants du siècle passé.

Pacifique

  • Passez à l’action dans le Pacifique : Ensemble, aux côtés desGuerriers climatiques du Pacifique, nous nous battons pour assurer un meilleur avenir à l’ensemble de l’humanité, partout dans le monde. Inscrivez-vous et nous vous mettrons en contact avec le mouvement pour vous aider à bâtir un monde sans fossile, où que vous soyez.

 


Amérique du Nord

Canada

  • Demandez à Justin Trudeau d’adopter la Loi sur la transition équitable : Voilà près de 3 ans que Trudeau a promis des mesures pour soutenir les travailleur·euse·s et les citoyen·ne·s à l’approche de la fin de l’ère des combustibles fossiles. Au fur et à mesure que la crise climatique s’aggrave, nous savons qu’il n’est plus possible d’attendre pour agir. Signez la pétition aujourd’hui et aidez-nous à faire passer un message sans équivoque sur la force de notre mouvement.
  • Prenez part à la Journée d’action pour une transition équitable :le Parlement doit répondre à la situation actuelle et adopter des mesures législatives radicales pour une transition équitable qui prennent en compte la vitesse de propagation de la crise climatique, qui créent des emplois verts de qualité et qui ne laissent personne à quai. C’est pourquoi le 12 mars, partout au Canada, les gens vont passer à l’action pour demander une transition équitable et exhorter nos politicien·ne·s à arrêter de tergiverser. Rejoignez-nous !

États-Unis

  • Une Réserve fédérale Zéro fossile : au cours de la pandémie de Covid-19, la Réserve fédérale (la banque centrale américaine) a soutenu des entreprises de combustibles fossiles à hauteur de milliards de dollars. Il ne s’agissait pas d’aides publiques. Il nous faut une banque centrale qui soutienne les noir·e·s, les populations autochtones, et les personnes racisé·e·s qui se battent en première ligne contre les injustices raciales et économiques liées à la COVID-19, et à la destruction du climat. Mais au lieu de cela, la Réserve fédérale néglige de réglementer les banques qui soutiennent les projets d’extension pétrolière, gazière et charbonnière et qui financent donc activement la crise climatique. Participez à notre combat pour exiger que la Réserve fédérale prenne des mesures immédiates pour faire face à la crise climatique.

 


Europe

Royaume-Uni

Allemagne

  • Kein Geld Für Klimaverbrecher La Banque centrale européenne consacre des milliards d’euros à l’aide financière liée à la pandémie de Covid-19, mais les envoie aux compagnies charbonnières, pétrolières et gazières comme Shell et Total. Ces fonds sont censés aider les gens et l’économie à sortir de la crise de la Covid-19. Au lieu de cela, ils renflouent les entreprises qui polluent l’environnement et portent atteinte aux droits humains dans le monde entier. Passez à l’action dès maintenant pour empêcher que cette situation se reproduise.

France

  • Total savait : Total, le géant pétrolier était conscient des effets néfastes du réchauffement climatique dus à la combustion de combustibles fossiles depuis 1971. Il a menti à ce sujet. Le géant a entretenu le doute et diffusé le déni du réchauffement climatique. Il a choisi son profit en nous faisant perdre du temps et en confisquant notre avenir. Il est temps d’assécher leurs sources de financement.

 


Amérique latine

Brésil

  • Dites non au pétrole et au gaz dans l’Amazonie : le gouvernement brésilien vend l’Amazonie aux enchères en faveur de l’industrie fossile. Les populations autochtones qui y vivent sont particulièrement menacées et la biodiversité subit des dommages irréversibles. Signez la pétition pour aider à protéger l’Amazonie, puis faites-la diffuser.
  • Arrêt du financement des énergies fossiles : les établissements financiers ont tiré profit de la destruction de notre planète et ont contribué à alimenter le chaos climatique. Entre 2016 et 2020, les sommes investies dans les énergies fossiles par les banques mondiales représentaient plus du double du PIB brésilien. Cette situation doit cesser. Exigez que les banques brésiliennes consacrent leur investissement à une transition socialement juste, DÈS MAINTENANT, et partout.

Afrique

  • #AfrikaVuka : – la plateforme #AfrikaVuka vise à fédérer les campagnes et mouvements œuvrant à mettre fin à l’ère des combustibles fossiles en Afrique au profit de projets d’énergies renouvelables. La plateforme fédère diverses campagnes avec un seul mot d’ordre : empêcher les nouveaux projets d’infrastructures de combustibles fossiles en Afrique.

Nigéria

  • Nigéria libéré du charbon : une campagne pour demander au gouvernement nigérien de ne plus octroyer de permis d’exploitation houillère. À titre de pays signataire de l’Accord de Paris, le gouvernement fédéral du Nigéria a l’obligation de réduire ses émissions de carbone et cela comprend, parmi d’autres mesures, l’interdiction totale de l’extraction houillère au Nigéria.

République démocratique du Congo

  • Campagne pour des Virunga sans fossiles : une campagne pour dire non à l’exploitation pétrolière dans l’une des zones protégées les plus riches du monde en biodiversité, le sanctuaire de plus de mille espèces différentes, notamment les gorilles de montagne menacés d’extinction, le Parc national des Virunga.

Afrique du Sud

  • Green New Eskom : la Coalition en faveur de la justice climatique a lancé la campagne Green New Eskom. Cette Coalition se compose de la société civile sud-africaine, de groupes citoyens, de syndicats et d’organisations locales. Elle exige une transition rapide socialement
    juste vers une économie plus collaborative, qui repose sur les énergies renouvelables, et qui garantit l’accès de toutes et de tous à une énergie propre, sans danger, à un coût abordable, et sans qu’aucun·e travailleur·euse ou citoyen·ne ne soit laissé·e à la traîne au cours de la transition.
  • Financement climatique public La campagne de financement public vise à mettre sous pression l’institution de financement du développement public (IFD) et la Banque de développement d’Afrique du Sud (DBSA) pour élaborer et mettre en oeuvre une politique d’exclusion des combustibles fossiles afin de réorienter les flux financiers vers une action climatique efficace. La campagne demande une politique qui serve à regrouper les objectifs multidimensionnels de la décarbonation et ceux de l’intégration sociale et de la durabilité environnementale, pour une approche de la décarbonation axée sur l’humain.

Asie

Bangladesh

  • « Green New Deal » au Bangladesh : Le charbon et le gaz ne doivent avoir aucune place dans les plans de transition énergétique du Bangladesh. Le pays doit annuler tous les projets de centrale à charbon et exploiter la terre pour lancer des projets d’énergie solaire. Rejoignez le mouvement dès maintenant.
  • JICA : ne financez pas la centrale à charbon de Matarbari au Bangladesh Il est du devoir du gouvernement japonais d’empêcher immédiatement l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) d’investir dans la deuxième phase de centrale à charbon de 1 320 MW de Matarbari au Bangladesh. Le Bangladesh subit le contrecoup de la crise climatique ; la construction d’une centrale à charbon entraînerait davantage de misère que de développement. Signez la pétition pour aider à mettre la pression sur la JICA !

Japon

  • 3 mégabanques japonaises – Mettez fin au financement de l’industrie fossile : Trois des plus grandes « mégabanques » japonaises représentent un moteur essentiel de l’économie japonaise. Ces banques sont cependant les principaux bailleurs de fonds de l’industrie du charbon, autrement dit, les plus grands financeurs mondiaux des énergies fossiles. Signez cette pétition pour demander aux mégabanques japonaises : « Mettez fin au financement de l’industrie fossile ! »
  • Campagne de désinvestissement des combustibles fossiles : 350 Japon mène une campagne auprès des citoyen·ne·s japonais·e·s pour les encourager à se désinvestir des banques qui financent l’industrie fossile et à orienter leur épargne vers des établissements financiers zéro fossile à travers la campagne de désinvestissement des combustibles fossiles. Si nous œuvrons pour le désinvestissement personnel, nous pourrons instaurer un dialogue social plus important autour de la responsabilité des grandes institutions financières japonaises, pour soutenir la transition vers une société fondée sur l’énergie renouvelable. Signez le rapport de votre expérience en matière de désinvestissement !

Philippines

  • Balancez la loi contre le terrorisme : malgré les dangers auxquels sont confrontés les défenseur·euse·s philippin·e·s de l’environnement, ils·elles représentent systématiquement la première et la dernière ligne de défense de notre planète. En cette époque de crise climatique galopante et de pandémie émergeant d’une nature assiégée par les activités humaines, nous devons résister aux lois qui mineront notre capacité de protéger nos droits à un milieu écologique équilibré et sain, mais surtout, le droit à la vie de chacun et de chacune. Demandez à l’administration Duterte, de faire abroger la loi contre le terrorisme par le Congrès philippin.

Indonésie

  • La loi Omnibus : le gouvernement indonésien a approuvé un projet d’une loi radicale sur la création d’emplois qui assouplit les législations du travail et de l’environnement. Ce projet constitue une menace pour les droits des travailleur·euse·s, la protection de l’environnement, et la protection des populations autochtones, des petits exploitants agricoles, et des communautés en première ligne. Signez afin de témoigner votre solidarité au peuple indonésien dans sa lutte pour défendre ses droits.
  • #BersihkanBankmu Votre banque continue-t-elle de financer le charbon polluant et dangereux pour le climat et la santé ? Le moment est venu de leur demander de se tourner vers des sources d’énergie écologique et renouvelable !

Foire aux questions

Que fait 350 ?

Nous sommes un mouvement international composé de personnes ordinaires œuvrant à mettre un terme à l’ère des combustibles fossiles et à construire un monde où l’énergie renouvelable soutenue par les populations locales est accessible à tou.te.s.

350 orchestre dans le monde entier des campagnes de terrain visant à s’opposer aux centrales à charbon et aux pipelines géants, à soutenir les solutions d’énergie renouvelable ou encore à couper les vivres à l’industrie fossile. L’ensemble de notre travail s’appuie sur le pouvoir citoyen (collaboration de personnes en vue d’un objectif commun) pour saper l’influence de l’industrie fossile et démanteler son infrastructure. Pour en savoir plus, consultez la rubrique Nous connaître

Comment puis-je m’investir ?

Au minimum, inscrivez-vous à notre liste de diffusion. . Lisez cette page jusqu’au bout pour découvrir comment participer plus activement dans le cadre d’un groupe local. Vos possibilités d’action et votre degré d’implication dépendront alors des besoins de votre groupe, de vos centres d’intérêt et du temps que vous souhaitez y consacrer !

Je n’ai pas le temps de m’investir dans un groupe local. Comment puis-je m’impliquer quand même ?

Le simple fait de parler à votre entourage de la crise climatique et de ce qui se passe dans votre région, que ce soit en face à face ou en ligne, est une étape importante pour changer la donne. Suivez également des groupes d’action climatique comme 350 sur les réseaux sociaux et diffusez leurs contenus : c’est un moyen peu contraignant de manifester votre soutien.

S’il n’existe pas encore de groupe local de campagne près de chez vous, vous pouvez réunir d’autres soutiens locaux pour un événement spécial (repas-partage, projection de film ou débat). En favorisant les relations entre personnes passionnées de votre ville, vous aurez plus de chance de faire naître un groupe, même si vous n’êtes pas disponible pour en prendre la tête.

Vous pouvez également faire un don pour soutenir le mouvement..

Pouvez-vous organiser cette campagne à ma place ?

Vous connaissez votre entourage mieux que personne, c’est pourquoi nous pensons que les groupes locaux sont les mieux à même d’organiser leurs propres campagnes… et de les réussir ! Nous pouvons toutefois mettre à votre disposition des ressources et des conseils afin de vous préparer à agir en faveur des changements que vous souhaitez.

Pourquoi n’abordez-vous pas des questions comme le recyclage ou le véganisme ?

Nos campagnes s’emploient à créer l’élan transformateur nécessaire pour contester le statu quo et la légitimité sociale de l’industrie fossile. Nous nous attachons donc moins aux choix de consommation personnels (qui évoluent progressivement) pour mettre davantage l’accent sur l’action collective (qui nous permet de nous attaquer à d’énormes enjeux systémiques).

Ces deux dimensions sont importantes, mais nous pensons pouvoir atteindre des points de bascule politiques qui entraîneront des changements suffisamment importants pour stopper la crise climatique en créant un mouvement lié aux trois revendications suivantes :

  • Une transition rapide et juste vers une énergie 100 % renouvelable
  • Aucun nouveau projet de combustibles fossiles en aucun lieu dans le monde
  • Pas un centime de plus pour financer l’industrie fossile

 

Puis-je effectuer mon stage chez 350 ou dans un groupe local ?

Vous pouvez nous rejoindre en tant que bénévole, mais nous ne proposons pas de stages officiels et nous ne pouvons pas transposer votre expérience de bénévolat en crédits d’études. Un groupe local ou une organisation partenaire vous apportera peut-être une réponse différente ; merci de les contacter directement.

FacebookTwitter