À propos de 350

350.org est en train de bâtir un mouvement climatique populaire mondial à même de contraindre nos dirigeant.e.s à se plier à la science et à la justice.

350 s’appuie sur des campagnes en ligne, des initiatives locales et des actions de masse pour s’opposer aux nouveaux projets charbonniers, pétroliers et gaziers, priver les sociétés qui contribuent au réchauffement de la planète de leurs ressources financières et développer des solutions d’énergie totalement propre qui profitent à tous et à toutes. Le réseau de 350 couvre 188 pays.

Notre méthodologie

Nous croyons en un climat sûr et en un futur meilleur, dans un monde juste, prospère et équitable bâti grâce au pouvoir que détiennent les gens ordinaires. Voici comment nous comptons y arriver :

350-toc-icon-kiitg

1) Laisser le carbone sous terre

  • Mettre fin à la légitimité sociale de l'industrie des combustibles fossiles
  • Combattre l'infrastructure des combustibles fossiles
  • Faire contrepoids à la version des faits de l'industrie/des gouvernements

350-toc-icon-new-economy

2) Contribuer à bâtir une nouvelle économie équitable et bas carbone

  • Promouvoir l'investissement dans des solutions communautaires favorisant le développement durable
  • Aider les communautés à faire face aux impacts du changement climatique et à concevoir des solutions climatiques pour une économie sans combustibles fossiles

350-toc-icon-govt

3) Faire pression sur les gouvernements pour limiter les émissions

  • Mener des campagnes locales et nationales ciblant les dirigeants
  • Tirer profit des grands événements régionaux et internationaux, comme les négociations climatiques et les sommets économiques
Robert Van Waarden / Survival Media
Robert Van Waarden / Survival Media
350-toc-icon-justice

Principe n° 1 :

Nous croyons en la justice climatique

Le changement climatique n'est pas un problème lointain et abstrait ; ses effets se font sentir ici et maintenant. Le changement climatique sévit aux quatre coins du monde, des nations insulaires lentement submergées par les eaux aux territoires autochtones où sont extraits les combustibles fossiles. Le combat contre le changement climatique est un combat pour la justice.

Ceci suppose d'écouter les communautés les plus durement frappées et de suivre le chemin que nous montrent les personnes situées aux premières lignes de la crise.

305-toc-icons-collaborate

Principe n° 2 :

Collaborer nous rend plus fort.e.s

Le changement climatique n'est pas qu'un problème environnemental, ou économique, ou de justice sociale : il est tout cela à la fois. Il s'agit de l'un des plus grands défis jamais posés à l'humanité et nous allons devoir travailler main dans la main pour le surmonter.

Ceci exige de rassembler des personnes de tous les horizons – pas seulement des écologistes, mais également des étudiants, des propriétaires d'entreprise, des groupes religieux, des syndicats et des universités, entre autres – et de mettre sur pied des coalitions diversifiées suffisamment robustes pour faire pression sur les gouvernements et résister à l'industrie des combustibles fossiles.

305-toc-icon-mass-mobs

Principe n° 3 :

Les mobilisations de masse précipitent le changement

Il est désormais évident qu'à eux seul.e.s, les leaders mondiaux sont incapables de résoudre ce problème. Nous devons descendre dans les rues et faire entendre notre voix ; c'est ainsi que nous démontrons notre pouvoir en tant que mouvement et que nous forçons nos gouvernements à prendre les bonnes décisions.

photo: Sara Ravelo

Histoire

350.org a été fondée en 2008 par un groupe d’étudiant.e.s américain.e.s avec l’appui de Bill McKibben, auteur de l’un des premiers ouvrages sur le réchauffement climatique destiné au grand public, dans le but de créer un mouvement d’action mondiale pour le climat. Le nom de l’organisation est issu de la concentration de dioxyde de carbone à ne pas dépasser dans l’atmosphère pour garantir la sécurité climatique, à savoir 350 parties par million.

Nous avons commencé par organiser des journées d’action mondiales réunissant des militant.e.s et des organisations partout dans le monde, comme la Journée internationale d’action climatique (2009), la Fête internationale du travail (2010) et La Planète bouge (2011). 350 est rapidement devenue une coalition mondiale d’organisateur.trice.s, de groupes de populations et de personnes ordinaires luttant pour un futur meilleur.

Aujourd’hui, 350 orchestre des campagnes d’initiative locale aux quatre coins du globe, qui vont de l’opposition aux centrales à charbon et aux pipelines d’envergure démesurée à la création de solutions d’énergie renouvelable, en passant par la rupture des liens financiers avec l’industrie fossile. L’ensemble de notre travail s’appuie sur le pouvoir citoyen pour saper l’influence de l’industrie fossile et démanteler son infrastructure.

Les campagnes contre Keystone XL et Dakota Access aux États-Unis, le blocage de la fracturation hydraulique dans des centaines de villes et des États au Brésil, la participation à des mobilisations populaires historiques avant et après la signature de l’accord climatique de Paris et l’incitation de centaines d’universités, de fondations, de villes et de congrégations religieuses à désinvestir des combustibles fossiles sont quelques-unes des actions de ces dernières années dont nous sommes le plus fier.ère.s.