Il fait chaud par ici!

Aux quatre coins du monde, des vagues de chaleur extrême, symptômes de la crise climatique, provoquent dans les pays d’Europe et d’Amérique du Nord des feux de forêt qui se propagent de manière incontrôlée et détruisent maisons, forêts et infrastructures. De l’autre côté du globe, les pires inondations et précipitations depuis plus d’un siècle ont provoqué le déplacement de millions de personnes.

Avec lucidité, il faut rappeler que ces événements climatiques extrêmes ne sont pas le fruit du hasard, mais de la cupidité des entreprises et d’une politique gouvernementale déficiente. Nous vivons une crise directement imputable à l’industrie fossile.

Vous avez le pouvoir de renforcer le mouvement pour la justice climatique. En vous engageant dans un collectif, une initiative ou une action locale, que ce soit en partageant un article ou en signant une pétition, vous contribuerez à donner de l’élan au mouvement, à renforcer la mobilisation populaire et renverser le rapport de force.

Avec toute mon amitié,

Inscrivez-vous pour la Fossil Free News : Les dernières actus qui comptent et qui inspirent sur la lutte pour le climat de part le monde, livrées directement dans votre boîte mail tous les mois.

Dernières nouvelles du front

Living Through Climate Disaster

Les communautés du Canada, de la Colombie-Britannique aux Provinces maritimes en passant par de multiples autres régions, n’ont pas été épargnées par les inondations, les incendies et les tempêtes de grande ampleur. Living Through Climate Disaster leur fournit un espace pour livrer leurs témoignages et exprimer leur vision d’un avenir meilleur, en luttant contre le déni climatique.

L’un des récits les plus émouvants provient d’une mère qui a vécu sa grossesse pendant l’épisode du « dôme de chaleur », et dont l’enfant a été exposé plus tard à la fumée des feux de forêt. En d’autres mots, les communautés affectées n’ont pas d’autre choix que de faire face à ces désastres, les uns après les autres. La vérité, c’est que nous vivons une situation d’urgence climatique. Nous devons exiger de nos gouvernements et de nos responsables politiques des mesures à la hauteur de l’enjeu.

Nos expériences constituent un instrument puissant pour renforcer nos communautés et se battre ensemble pour obtenir un réel changement!

Un peuple. Un océan. Un voyage.

Les peuples du Pacifique, réunis par l’avis consultatif de la Cour internationale de justice, ont exhorté les responsables politiques du monde entier à écouter leurs appels en faveur de la justice climatique et des droits humains.

Le long des côtes, ils se sont exprimés d’une même voix pour défendre leurs foyers, leurs moyens de subsistance et les communautés les plus durement affectées par les phénomènes climatiques extrêmes, toujours plus fréquents.

L’avis consultatif adopté demande aux autorités internationales de faire preuve d’un véritable engagement en faveur des communautés les plus exposées. Nous menons ce combat pour protéger les droits fondamentaux des individus du monde entier.

Embarquez donc à bord de leur canoë pour participer à la lutte contre le changement climatique, partout dans le monde. Plus d’informations sur leur voyage.

Nous nous battons pour #UprootTheDMRE

À l’occasion de la Journée internationale Nelson Mandela, la Climate Justice Coalition (CJC) — une coalition sud-africaine qui milite en faveur d’un programme de transition écologique — a manifesté devant le ministère des Ressources minérales et de l’Énergie pour remettre une lettre ouverte à la présidence. Celle-ci demande au président de mettre en œuvre un plan d’urgence en matière d’énergies renouvelables afin de résoudre la crise énergétique et climatique.

Le pays est actuellement confronté à des coupures de courant, et régulièrement plongé dans le noir. Il est temps de changer de système, le CJC en a bien conscience et l’exige sous la bannière #UprootTheDMRE !

À voir absolument

Et c’est dans la boîte !

Les trois mois écoulés ont été particulièrement chargés pour le mouvement en faveur du climat. Les activistes ont fait pression sur les assemblées générales annuelles des entreprises par le biais d’actions ciblées.

Si vous avez besoin d’un résumé vibrant et stimulant de cette saison intense de rassemblements, nous avons ce qu’il vous faut. Cette vidéo retrace les mobilisations et les campagnes menées aux quatre coins du monde, autour d’un seul et même message : demander aux banques et aux investisseurs de CESSER DE FINANCER LA CRISE CLIMATIQUE.

BOOSTEZ VOTRE MILITANTISME

Vous cherchez des moyens de renforcer le mouvement pour la justice climatique ?

Voici le projet idéal, qui regorge de témoignages inspirants et d’expériences vécues en lien avec la crise climatique.

Le Climate Reality Project Philippines rejoint le chœur croissant des voix qui s’interrogent sur le « quand » et exigent le « maintenant » de la part des responsables politiques réuni·e·s à l’occasion de la 27e Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP27) à Charm el-Cheikh , en Égypte.

« When Is Now » rassemble des poèmes, des œuvres d’art, des fresques et d’autres formes d’expression créative qui reflètent l’expérience vécue de la crise climatique et l’appel lancé au monde industrialisé pour lutter contre le cercle vicieux des dommages et des destructions subis par les pays les plus vulnérables.

LE POUVOIR EST ENTRE VOS MAINS

Avec nous, demandez aux banques de COUPER LES FINANCEMENTS aux projets destructeurs en Argentine.

La fracturation hydraulique est polluante et dangereuse — en ce moment même, elle menace l’existence des communautés de Vaca Muerta, une région de Patagonie, en Argentine.

Un rapport récent indique que le nombre de dommages environnementaux a doublé. La seule façon de les éliminer et de préserver les moyens de subsistance des populations est de garder les combustibles fossiles sous terre.

C’est l’objet d’une pétition qui entend ARRÊTER les financements par les grandes banques internationales de géants pétroliers comme YPF.

Citation du mois

« Il ne faut pas ressasser les images du passé. Concentrons-nous sur la réparation de notre présent, afin de nous assurer, avec un peu de chance, un avenir meilleur. »

PintaGuhit Isabela City, du Climate Reality Project

FacebookTwitter