La Californie est touchée par des incendies de plus en plus fréquents, tandis que les températures augmentent tous les ans en raison du changement climatique. Les populations directement exposées à ces dérèglements et à l’extraction de pétrole et de gaz exhortent depuis des années le gouvernement de l’État à s’opposer à l’industrie des combustibles fossiles. Alors que le mandat du gouverneur de Californie se termine, ses électeur.trice.s lui demandent de refuser d’accorder de nouveaux permis d’exploration pétrolière et gazière et d’abandonner l’extraction de combustibles fossiles dans l’ensemble de l’État.

La Californie subit déjà les répercussions des dérèglements, bien qu’elle figure parmi les leaders de la lutte contre la crise climatique. Année après année, les incendies sont de plus en plus importants et causent des dégâts sans précédent. Selon des experts, la situation continuera de s’aggraver cette année. Il a également été annoncé dans les médias que la saison des feux de forêt en Californie « pourrait s’étendre toute l’année ». Six des incendies les plus destructeurs jamais recensés dans cet État se sont déclarés au cours des dix derniers mois.

30,000 marched for the climate in San Francisco on September 8, and co-created the world’s largest street mural. Photo: Anesti Vega | Survival Media Agency

 

De plus, ces incendies destructeurs risquent de se multiplier en raison des records de température enregistrés dans l’ensemble de l’État. Cet été, des records historiques ont été enregistrés dans tout le sud de la Californie,  tandis que le mois de juillet a été le mois le plus chaud de l’histoire.

Les Californien.ne.s exigent que le gouverneur Jerry Brown s’engage pour le climat en raison des effets de plus en plus destructeurs des dérèglements climatiques et des répercussions directes de la production de gaz et de pétrole sur la santé des populations exposées. Ces populations demandent à leur gouverneur, qui arrive au terme de son dernier mandat et de sa carrière d’élu, de refuser d’accorder de nouveaux permis d’exploration pétrolière et gazière et d’abandonner l’extraction de combustibles fossiles dans l’ensemble de l’État.

La Californie est souvent présentée comme un modèle en matière d’action pour le climat aux États-Unis, et Jerry Brown a soutenu des mesures visant à accroître le rendement énergétique dans son État. Néanmoins, il n’a pas pris de mesures directes à l’encontre de l’industrie pétrolière et gazière, en dépit des réclamations des populations les plus touchées par les dégâts liés à la production de combustibles fossiles. L’assemblée de l’État de Californie a récemment adopté un projet de loi (SB 100) afin de faire passer l’ensemble du réseau électrique à 100 % d’énergies non polluantes d’ici 2045.

« C’est une immense victoire pour les Californien.ne.s qui exigent une transition rapide vers des énergies propres dans leur État », a déclaré May Boeve, directrice exécutive de 350.org, à propos du projet de loi SB 100. « Au vu des incendies qui s’intensifient et des records de température, il est impossible d’ignorer les effets du changement climatique en Californie. Cette semaine, selon une évaluation réalisée par l’État lui-même, les coûts humains, matériels et financiers de ces phénomènes seront bien plus élevés que prévu. Le projet de loi SB 100 est un premier pas crucial dans la lutte contre cette crise qui ne cesse de s’accentuer, mais nous devons mettre un terme à l’extraction de combustibles fossiles pour amorcer une véritable transition. La semaine prochaine, des milliers de personnes vont envahir les rues de San Francisco et de villes du monde entier pour exiger des engagements audacieux à la veille du Sommet mondial d’action pour le climat. Avant cette date, le gouverneur Jerry Brown doit aller encore plus loin en sonnant l’abandon des combustibles fossiles, tout en protégeant les Californien.ne.s et leurs moyens de subsistance. »

Alors que les dégâts liés aux dérèglements climatiques s’aggravent en Californie (températures records, incendies qui s’intensifient), c’est une occasion unique pour le gouvernement de cet État de mettre un terme à l’extraction de combustibles fossiles et d’engager la transition vers une énergie 100 % renouvelable basée sur un modèle économique décentralisé. Si elle prenait cette mesure cruciale, la Californie montrerait la voie à suivre en matière d’action climatique, aux États-Unis comme dans le reste du monde.

 


La fenêtre d’opportunité pour rester en dessous de 1,5° de réchauffement se referme rapidement. Des vies humaines sont en jeu – nous devons parvenir le plus rapidement possible à l’arrêt total des combustibles fossiles. Lisez l’intégralité du Rapport citoyen : objectif 1,5° ICI.