2 novembre, 2016

350.org s’exprime sur l’entrée en vigueur de l’accord de Paris

Nicolò Wojewoda, chef de l’équipe européenne de 350.org, a formulé la déclaration suivante en amont de l’entrée en vigueur, le 4 novembre, de l’accord sur le changement climatique signé à Paris en 2015 :

« Les gouvernements ont couché leurs intentions sur le papier, et c’est maintenant le vrai travail qui commence. La seule façon de respecter l’objectif de 1,5 °C, voire celui des 2 °C, de l’accord de Paris est de laisser les combustibles fossiles sous terre. L’accord de Paris impose de renoncer à tout nouveau projet charbonnier, pétrolier ou gazier. Nous devons en réalité commencer dès aujourd’hui à démanteler les activités de combustibles fossiles existantes en Europe.

« Le mouvement de résistance aux énergies fossiles est puissant et ne se croisera pas les bras en attendant que les gouvernements concrétisent leurs promesses. Partout dans le monde, les peuples exhortent les gouvernements et autres institutions à garder le charbon, le pétrole et le gaz dans le sol, à rompre tout lien avec l’industrie fossile et à accélérer la transition irréversible vers des solutions d’énergie renouvelable centrées sur les gens et la planète. Ensemble, nous mettrons fin à la mainmise de l’industrie fossile sur nos démocraties. Nous reprendrons les rênes de notre futur et contraindrons les gouvernements à passer des paroles aux actes et à prendre des mesures concrètes contre le changement climatique. »

###

  1. Pétition de 350.org : Gelez le développement de tout nouveau projet fossile http://act.350.org/sign/freeze-fossil-fuel-development
  2. « The Sky’s Limit: Why the Paris Climate Goals Require a Managed Decline of Fossil Fuel Production », Oil Change International: http://priceofoil.org/2016/09/22/the-skys-limit-report/