Kit D'Action Energie Est

Vous avez été des dizaines de milliers à envoyer un message à l’Office national de l’énergie (ONÉ) lui demandant d’inclure les voix citoyennes et la science climatique dans son évaluation du pipeline de sables bitumineux Énergie Est.

L’office est maintenant prêt à lancer son évaluation, mais refuse toujours d’y inclure la question climatique. Avec votre aide, nous voulons les inonder de demandes de participation pour parler de climat dans le but de maintenir la pression sur l’ONÉ pour que cet organe fédéral, responsable d’évaluer les projets d’énergie au Canada, se penche sur les impacts climatiques majeurs liés au pipeline Énergie Est.


1. Organiser ou participer à un évènement afin de récolter des appuis

Les personnes vivant le long du tracé de l’oléoduc Énergie Est, les communautés «directement touchées» s’organisent déjà pour leur participation aux audiences. Nous voulons les aider à récolter des appuis en faisant le plus de demandes de participation possible auprès de l’ONÉ.

L’évènement peut se dérouler dans votre cuisine, dans une salle communautaire, en bref, dans tout lieu où vous pouvez rassembler des personnes de votre communauté ou de votre ville pour remplir 10, 20, 50 ou même des centaines de demandes de participation.

Ces évènements sont une chance non seulement de recueillir des appuis, mais aussi de sensibiliser sur l’enjeu des sables bitumineux, de planifier des actions locales ou de monter des groupes locaux, alors voici quelques idées d’évènements :

ORGANISER UN ÉVÈNEMENT
PARTICIPER À UN ÉVÈNEMENT

Idées pour votre évènement
  • Organisez une projection de documentaire lié au climat, l’occasion de recruter de nouvelles personnes sensibles à l’enjeu ;
  • Montez un petit forum de discussion au sujet des impacts au niveau local, national et à l’échelle mondiale d’Énergie Est ;
  • Organisez un évènement artistique lié à l’enjeu, inviter les artistes locaux à y participer et faites remplir des dizaines de demandes ;
2. Remplir une demande en ligne

Le processus de demande de participation en ligne aux audiences de l’ONÉ et devenu de plus en plus compliqué au fil des évaluations. Nous avons donc mis en place un guide décrivant étape par étape la façon la plus simple de remplir une demande de participation.

Téléchargez le guide.

Afin de nous aider à déterminer le nombre de demandes présentées, merci de nous laisser savoir quand vous aurez envoyé votre demande en cliquant ci-dessous :
DEMANDE ENVOYÉE


Pourquoi déposer une demande de participation ?

Nous savons que Stephen Harper a pris soin de nommer des alliés politiques et des cadres de l’industrie pétrolière pour siéger à l’Office national de l’énergie. Nous savons également que sans opposition, l’ONÉ se fera un plaisir d’ignorer la science climatique et les voix citoyennes pour donner son approbation au projet de TransCanada.

Les dés semblent pipés avant même le début des audiences. Mais si des milliers d’entre nous font une demande de participation pour intervenir sur la question climatique, ils forceront l’ONÉ à appliquer ses propres règles antidémocratiques et à rendre public son engagement d’exclure la science climatique.

Prochaines étapes :

Demander à un ami, un collègue ou un membre de la famille de remplir une demande de participation. Maintenant que vous l’avez fait vous-même, vous pouvez aider d’autres personnes autour de vous à se faire entendre en demandant à l’Office national de l’énergie de considérer l’enjeu climatique dans son évaluation d’Énergie Est.

Vous avez des talents d’écriture ? Écrivez un blogue, une lettre ouverte ou un éditorial expliquant pourquoi, à l’heure actuelle, vous pensez qu’il est impératif que le pipeline Énergie Est soit évalué en fonction de ses impacts sur le climat mondial.

Ressources :

 


Dans le passé :

selma

Dans le passé, les mouvements sociaux ont su saisir l’opportunité, et le moment où les processus gouvernementaux étaient destinés à favoriser un dangereux statu quo, pour faire émerger de plus grandes problématiques de leur temps. Durant le mouvement pour les droits civils aux États-Unis, les Afro-Américains ont obtenu légalement le droit de vote, mais dans certains États du sud, les administrations locales et les institutions ont tout mis en oeuvre pour y faire obstruction, imposant des conditions injustes et discriminantes envers la population noire.

Les plus militants ont commencé par encourager leur communauté à s’inscrire massivement sur les registres électoraux, et ce faisant, ont réussi à engendrer une prise de conscience générale du public.

Les milliers de personnes qui s’étaient inscrites se virent en effet refusées leur demande, mais continuèrent de militer, ce qui forçat les autorités locales à reconnaitre publiquement le racisme latent se cachant derrière leur processus restrictif d’inscription. Ayant porté la question à l’échelle nationale, les mobilisations organisées par la suite ont pavé la voie vers l’adoption du Voting Right Act, une loi interdisant toute discrimination dans l’exercice du droit de vote aux États-Unis.

Bien sûr, il y a une mince chance que nos demandes de participation aux audiences de l’ONÉ soient acceptées, et si c’est le cas, nous mobiliserons les communautés, les groupes citoyens, les scientifiques du climat et d’autres experts pour présenter et fournir une avalanche de preuves qui démontrent sans l’ombre d’un doute que le pipeline Énergie Est ne peut pas être construit si le Canada prend au sérieux la lutte au changement climatique.