À Coups de Pagaie 


Du 8 au 16 mai Résister aux changements climatiques : des îles du Pacifique aux sables bitumineux . 

En 2014, des habitants des îles du Pacifique se sont rendus en Australie pour bloquer l’accès au plus important port charbonnier de la planète. Les Guerriers du Pacifique se dirigent maintenant vers le Canada pour s’opposer aux sables bitumineux.

Avec leur effet catastrophique sur le climat, les pipelines récemment approuvés par Justin Trudeau vont directement à l’encontre des promesses que notre premier ministre a fait aux peuples autochtones et aux communautés vulnérables aux changements climatiques sur la scène mondiale lors de la COP21 à Paris. Les États insulaires du Pacifique doivent faire face à une hausse du niveau des océans qui menace leurs pays, leurs communautés et leur culture.

Justin Trudeau doit des explications aux peuples des îles du Pacifique, et c’est pourquoi la délégation des Guerriers du Pacifique souhaitent le rencontrer à Vancouver. La population est aussi invitée à agir en solidarité avec les Premières nations au Canada, et à se joindre au mouvement qui demande que les réserves de sables bitumineux restent sous terre.

DITES À TRUDEAU DE RENCONTRER LA DÉLÉGATION

Qui sont les Guerriers du Pacifique?

Constatant la passivité des dirigeants mondiaux en matière de climat, des jeunes se sont mobilisés afin de protéger les îles du Pacifique des effets du réchauffement climatique. Depuis, leur message simple mais puissant résonne d’un bout à l’autre de la planète : nous ne nous noyons pas, nous combattons !

Actifs dans 15 États insulaires de la région, les Guerriers du Pacifique dénoncent les intérêts qui font obstacle à l’action climatique et encouragent les jeunes à protéger leurs communautés, leurs cultures et leurs îles.

Rencontrez la délégation en visite au Canada :

IMG_6185

Koreti Tiumalu

Koreti Tiumalu est une militante originaire de Samoa qui est née et a grandi à Wellington, en Nouvelle-Zélande. Elle travaille avec les Guerriers du Pacifique à titre de coordonnatrice régionale de 350.org. L’un des principaux objectifs de 350.org dans le Pacifique consiste à développer des méthodes de sensibilisation innovantes afin d’éveiller la population mondiale aux réalités climatiques des pays insulaires et mobiliser les communautés locales les plus vulnérables. Koreti a participé au blocus du port charbonnier de Newcastle, en Australie, de même qu’à une veillée de prière de trois jours sur des nattes traditionnelles au Vatican en octobre 2015.


IMG_6185

Raedena Savea

Raedena Savea est née dans les Samoa américaines mais a grandi à Apia, capitale de l’État indépendant des Samoa. En plus de militer pour le climat, elle est membre active de l’Église méthodiste Siusega, de la YWCA Samoa et de l’organisme Leadership Samoa. Grandement inspirée par sa mère, elle consacre ses énergies à la protection de sa famille et de l’île où elle habite.


IMG_6185

George Giuvalu Nacewa

George Giuvalu Nacewa est originaire du village de Yavulo, situé dans la région de Nasigatoka au sein de la province de Nadroga, aux îles Fidji. Il fait parti du clan Etuba de la tribu Kesuna, représenté par le poisson-licorne, où son rôle traditionnel est celui de “batileka” soit la protection des chefs. Pour George, son identité d’autochtone de Fidji est une notion à la fois individuelle et qui se définit de façon collective, et qui fait appel aux ancêtres du passé. George a participé au blocus du port charbonnier de Newcastle, en Australie en 2014, de même qu’à une veillée de prière de trois jours sur des nattes traditionnelles au Vatican en octobre 2015.

Pourquoi les Guerriers du Pacifique viennent-ils au Canada?

La délégation du Pacifique vient au Canada afin de tisser des liens de solidarité avec les Premières nations qui luttent contre l’expansion des sables bitumineux et les oléoducs. Ils souhaitent également diffuser leur message et leur histoire le plus amplement possible au sein de la population et du gouvernement, car les changements climatiques sont une réalité désormais incontournable pour eux.

Les États insulaires du Pacifique, dont Kiribati, Tuvalu, les îles Marshall et plusieurs autres, ressentent déjà les effets du réchauffement plus directement que partout ailleurs. Lors de la Conférence de Paris sur le climat (COP21), le gouvernement Trudeau a soutenu l’appel lancé par les États insulaires du Pacifique et s’est engagé à limiter la hausse globale des températures à 1,5°C.

Or, les projets d’expansion des sables bitumineux, y compris le pipeline Kinder Morgan approuvé il y a quelques mois, contreviennent à cet engagement et risquent de rendre les îles du Pacifique inhabitables. De plus, ces projets sont incompatibles avec le respect des droits autochtones et le gouvernement Trudeau compte poursuivre la construction de pipelines même si les Premières nations s’y opposent vivement au Canada.

Photo Credit: Ben Powless

Quel est le programme de la tournée?

La délégation du Pacifique va sillonner plusieurs lieux en Alberta et Colombie-Britannique, avec des conférences publiques, des échanges culturels, et des cérémonies traditionnelles. Les Guerriers du Pacifique ont invité Justin Trudeau a les rencontrer à Vancouver.

Pour des mises à jour, cliquez sur l’onglet “live updates” et suivez @350Canada sur Twitter et sur Facebook.


Visite des sables bitumineux & Fort McMurray : 8 et 9 mai

Une visite des installations des sables bitumineux et de la ville de Fort McMurray, avec une rencontre des communautés autochtones qui résistent à l’expansion de l’industrie.


Conférence à Edmonton : 10 mai

Une soirée de conférence où les Guerriers du Pacifique parleront de leur réalité face aux changements climatiques, raconteront leurs impression de la visite des sables bitumineux, et échangeront avec les communautés autochtones mobilisées.

RSVP


Cérémonie sur l’eau à Vancouver : 14 mai

La nation Tsleil Waututh organise une cérémonie publique sur l’eau, en face du terminal du pipeline Kinder Morgan, pour un échange culturel avec la délégation du Pacifique.

RSVP


Conférence à Vancouver : 16 mai

Une soirée de conférence où les Guerriers du Pacifique parleront de leur réalité face aux changements climatiques, raconteront leurs impression de la visite des sables bitumineux, et échangeront avec les communautés autochtones mobilisées contre Kinder Morgan. Ce sera le lancement du mini-documentaire de la tournée et la soirée sera diffusée en direct — revenez pour les détails!

RSVP

Comment puis-je aider les Guerriers du Pacifique?

Le premier ministre Trudeau favorise l’expansion des sables bitumineux mais s’autoproclame en même temps chef de file mondial de la lutte aux changements climatiques. Les Guerriers du Pacifique considèrent cette attitude inacceptable et tiennent à le lui faire savoir !

Dites à Justin Trudeau d’assister à la cérémonie sur l’eau qui aura lieu à Vancouver le 14 mai. Après tant de promesses brisées, notre premier ministre doit des explications aux Premières nations et aux habitants des îles du Pacifique qui vivent avec les impacts des changements climatiques.


Photo credit: Marlin Olynyk

En direct:

Suivez en direct ici les mises à jour de la tournée À Coups de Pagaie: